Jardins ouvrier, une interpellation payante à faire respecter

Mis à jour : mai 1

Il y a quelques jours, le 20 avril, Frédéric Bourdon conseiller municipal du groupe Vitry en Mieux a interpelé le Préfet du Val de Marne au sujet de l'impossibilité pour les habitants de se rendre dans les jardin familiaux en période de mises en culture. Le 23 avril, Frédéric il a reçu de la cellule COVID-19 de la préfecture l'information qu'il est "dorénavant possible de procéder à des mises en culture ou processus de semis pour permettre une récolte ultérieure."

Malgré tout certains jardiniers se sont fait sanctionner. l'info en vidéo et le détail des échanges entre Frédéric Bourdon et la préfecture.


Dans sa lettre du 20avril, Frédéric Bourdon, conseiller municipal de Vitry s'étonnait du fait que « La cellule Covid-19 de la préfecture du Val-de-Marne annonce que « l'activité de jardinage dans les jardins familiaux et les jardins ouvriers restait interdite. […] ». En effet, soulignait-il, la ville de Vitry-sur-Seine est concernée par cette situation car des centaines d’habitant.e.s peuvent cultiver sur des parcelles de jardins familiaux et ouvriers, sur des espaces partagés non attenants à leur domicile. La production qu’ils en retirent est un atout, quand beaucoup d’entre eux ont de faibles revenus et y trouvent un moyen de se nourrir sainement, ce qui constitue une action vitale pour eux et leur famille La période actuelle est plutôt consacrée aux semis qu’aux récoltes et sans culture aujourd’hui des centaines de familles seront sans récoltes dans les prochaines semaines et prochains mois. Des conditions sanitaires strictes doivent bien sûr être observées, et il ne peut dans ce contexte de crise sanitaire historique, être remis en question l’interdiction de regroupements ni l’observation de gestes barrières. Néanmoins, il est important que soit permise la culture de ces jardins partagés et familiaux, comme il est permis de se déplacer pour effectuer une activité physique ou travailler. " Il demandait au Préfet "de bien vouloir réviser l’interdiction de culture des jardins familiaux ouvriers et partagés, en l’occurrence pour la ville de Vitry." Aujourd'hui 23 avril, Frédéric Bourdon a reçu de la cellule COVID-19 de la préfecture l'information suivante : "Les conditions d’accès aux jardins familiaux ont de nouveau évolué. Il est dorénavant possible de procéder à des mises en culture ou processus de semis pour permettre une récolte ultérieure."


  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.