Pour un département écologiste, social et solidaire ! 

      Consacrer 1/3 du parc des Lilas au maraîchage : c’est la garantie d’une alimentation bio en circuit court pour les collèges et crèches de Vitry, une nouvelle filière d’emploi et de formation, un levier d’éducation à l’environnement et au bien-manger.

 

     Travailler le plan de déplacement départemental pour favoriser  les mobilités douces en lien avec les nouveaux transports en commun (RER V, métro, tram, transport fluvial).

 

      Sécuriser les axes structurants des villes afin d’éviter les conflits d’usage (voitures, vélos, piétons, fauteuils roulants, poussettes).

 

      Assurer la transparence pour l’attribution de places en crèche et de subventions aux associations, sur la base de critères clairs et objectifs.

 

      Dire non au méga projet des Ardoines ! Vitry a besoin d’emplois locaux non délocalisables axés sur la transition écologique. Moins de béton, plus de nature en ville, des services publics adaptés !

 

      Réinventer les espaces de détente et aider à l’installation de lieux culturels alternatifs, notamment sur les berges de Seine.

 

      Etudier la création d’un revenu minimum garanti pour ne plus laisser des foyers val-de-marnais sous le seuil de pauvreté.

 

      Créer une plateforme de mobilisation et d’entraide pour favoriser le lien social et les échanges intergénérationnels.

 

      Mettre en place un dispositif partagé entre le Département, les universités et les structures de santé afin d’apporter un suivi médico-psychologique aux étudiants et jeunes actifs.

 

      Impliquer les communautés éducatives pour la végétalisation des cours des collèges.