Un conseiller municipal mis en demeure de cesser ses agissements

Mis à jour : juin 7

Lors de la campagne électorale de 1er tour des Municipales, un conseiller municipal, candidat sur la liste du maire sortant a illégitimement fait usage des codes d’accès informatiques aux sites internet de La Fabrique Vitry en mieux pour bloquer l’interface de gestion dudit site aux membres de la Fabrique et les empêcher ainsi d’y publier. Il s’est ensuite autorisé à mettre en ligne, sur vitryenmieux.fr deux articles qui laissaient à penser qu’ils émanaient de « Vitry en mieux » pour mettre en cause un candidat de La Fabrique et l’association elle-même.

Devant ces faits graves, qui bafouent la plus élémentaire des loyautés et l'éthique qui doivent prévaloir dans une campagne électorale, l'avocat de La Fabrique Vitry en mieux, qui les a fait constater par huissier, l'a mis en demeure, sous peine de poursuites, de retirer ses deux articles des sites vitryenmieux.fr et vitryenmieux.com. « Pris en flagrant délit », ce dernier a immédiatement obtempéré !

La mise en demeure stipulait également de restituer à La Fabrique Vitry en Mieux ses accès au site vitryenmieux.fr ce qui n’a toujours pas été fait. Comment expliquer cet entêtement si ce n'est par la volonté de nuire à notre liste conduite par Frédéric Bourdon, en progression et arrivée en seconde position le 15 mars dernier ?

Nous poursuivrons donc en justice pour recouvrer nos droits, rendons publique cette démarche et en informons Monsieur le Maire. Il nous paraît normal d’interpeller ce dernier car, si par hypothèse absurde, un candidat de notre liste s'était permis de bloquer le site de Monsieur Kennedy et d'y publier des textes, nous aurions immédiatement condamné de tels actes et nous nous en serions séparé. Le combat politique ne peut admettre de telles entorses à la démocratie.











  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.