Un communiqué de Frédéric Bourdon

Suite à un arrêté préfectoral interdisant les marchés alimentaires la semaine dernière dans le Val-de-Marne, plusieurs maires se sont manifestés par voie de pétition auprès du Premier ministre. Le maire de Vitry ne s’y est pas associé et contrairement à 24 villes du département qui peuvent rouvrir des marchés couverts en respectant des consignes strictes de sécurité sanitaire, Vitry reste paralysée sur ce point.


Comme j’ai pu l’indiquer au maire de Vitry lors d’un échange téléphonique jeudi dernier, les marchés alimentaires représentent une offre trés appréciable dans notre ville. De plus, en cette période de crise sanitaire et de confinement, les lieux d’approvisionnement en denrées de première nécessité ne doivent pas se cantonner à la grande distribution. Les petits commerçants et petits producteurs de proximité doivent pouvoir compter sur l’aide de la ville de Vitry-sur-Seine, et les habitants doivent pouvoir procéder à leurs achats dans les meilleures conditions qui soient (mise à disposition de masques, gel, sans promiscuité). A cet égard, j’ai proposé pour les élus du groupe Vitry en mieux, que soient organisés des petits marchés de proximité dans plusieurs quartiers de notre ville et sur les sites habituels( 8 mai et centre ville)qui permettent une reconfiguration sécurisée avec un petit format. Ceci permettrait de diminuer les déplacements des habitants, de faciliter la mise en place de mesures de sécurité et d’hygiène, de créer une offre de qualité et de proximité.

A retrouver sur facebook

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.