• sylvie

L’incroyable Monsieur Bell-Lloch !


Lors du conseil municipal de Vitry-sur-Seine hier soir, j’ai demandé au maire de disposer du programme pluri annuel d’investissement (PPI ), comme le recommande la chambre régionale des comptes qui a pointé, dans son dernier rapport, cette anomalie vitriote. Le programme pluri annuel d’investissement est le contraire de la navigation à vue. Il permet de prévoir et de classer par ordre de priorité les grands travaux dans une collectivité. Pour les élus, c’est un outil de débat démocratique qui permet d’associer les citoyens, de les écouter avec respect et de modifier certains choix. Il permet aussi aux citoyens de vérifier si les promesses et engagement pour lesquels ils ont voté sont bien tenus. Par exemple, un PPI public aurait certainement évité à Vitry le gouffre financier de la collecte pneumatique. Et aujourd’hui, il permettrait de programmer les travaux d’isolation thermique des bâtiments municipaux et des écoles pour atteindre, à notre niveau, les objectifs de réduction des gaz à effets de serre. Il permettrait également de programmer les investissements pour améliorer la qualité et le choix de la nourriture servie à nos enfants dans les cantines la propreté de la ville... Ce PPI permettrait aussi de mobiliser la population, les associations autour de projets concrets et d’une vision partagée de la ville. Il permettrait de plus de recevoir des subventions de l’état et des autres collectivités. Pour illustrer l’importance de débattre et de disposer en toute transparence d’un tel outil, jai fait appel à la mémoire de conseiller départemental de Monsieur Bell-Lloch. En lui rappelant la qualité de l’outil démocratique que constitue le PPI dans le Val de Marne et en rappelant ma propre expérience qui avait permis, ainsi, d’avancer la construction du collège MONOD. Et la réalisation du Parc des Lilas. Pourquoi ce qui est possible et indispensable dans le 94 ne le serait-il pas à Vitry ? J’ai fait remarquer que j’avais du mal à imaginer qu’il n’y ait pas de PPI à Vitry et ai demandé pourquoi était il tenu secret ? Dans sa réponse monsieur Bell-Lloch Dans sa réponse monsieur Bell-Lloch a ironisé sous-entendant que, de par sa grande expérience, il saurait si le PPI du Val de Marne était public et était donné à l’opposition ! " Or, je peux certifier que sous la présidence de Christian Favier, il est bel et bien voté avec le budget chaque année et mis en ligne. Alors, soit monsieur Bell-Lloch ment sciemment, soit il est incompétent et ne s’est pas rendu compte, pendant les 12 ans, où il a été conseiller général, qu’il disposait de cet outil, 12 fois discuté avec l’opposition et qu’il avait lui même 12 fois voté ! En tous les cas monsieur Bell-Lloch est décidément incroyable. Au sens littéral du terme : c’est à dire que l’on ne peut pas le croire.

Voici le lien avec le PPI du val de Marne examiné lors du vote du budget 2020. ICI




16 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.