Fiasco et hold-up électoral… Les Vitriot.e.s méritent mieux que ça !

Mis à jour : juil. 24

Nous serons, samedi, sur le parvis de l'hôtel de ville

Vitry détenait le record national d'abstention aux élections municipales. Huit électeurs sur 10 ne sont pas allés voter. Et comme si cela ne suffisait pas, une véritable arnaque a eu lieu pour l'élection du maire. Que s'est-il passé ? Le maire est élu par les conseillers municipaux une semaine après le second tour des élections municipales. De façon habituelle, transparente, le maire élu est celui qui a conduit la liste gagnante. Mais samedi à Vitry une partie de la liste conduite par Jean-Claude Kennedy s’est liguée contre lui pour élire à sa place Pierre Bell Lloch. Cela ne s'était jamais fait. Pourquoi ? Parce que se servir d’une tête d’affiche connue pour faire croire que c’est elle qui sera maire et finalement élire un autre candidat, c’est tromper les électeurs. Nous ne serons pas les avocats de M. Kennedy ! Nous avons depuis de nombreuses années, et pendant toute cette campagne électorale, critiqué l’action du maire sortant et celle de ses partenaires. Nous avons notamment dénoncé son manque d'écoute des Vitriots, le défaut de transparence de sa gestion, les pratiques douteuses des membres de sa liste. Si nous n'avions pas de telles critiques nous n'aurions pas présenté la liste écologiste, sociale et citoyenne Vitry en mieux. Pour autant, il y a eu tromperie de tous les électeurs des 1er et 2e tour des élections municipales. Ce n’est pas admissible. Si M. Bell’Lloch voulait être maire, il aurait été honnête qu’il se déclare avant et qu’il ait le courage d’agir au grand jour en se présentant devant les électeurs. Nous voulons que les Vitriots puissent avoir confiance en leur maire. Ça ne peut pas être le cas avec M. Bell Lloch Il aurait également été honnête de la part du PS et de EELV, plutôt que de prétendre qu'ils étaient avec Kennedy, qu’ils disent clairement qu’ils ne partageaient pas sa politique et souhaitaient l’évincer. Les électeurs auraient alors pu se prononcer en toute connaissance de cause. Voilà ce qui aurait été vraiment intègre, digne, respectueux des Vitriots. Un combat loyal que personne ne critiquerait. A l’inverse désormais, les Vitriots se retrouvent avec un maire et une équipe municipale dont ils savent, parce qu'ils viennent d'en faire l'expérience, qu'ils sont prêts à dire une chose et à en faire une autre, en cachant soigneusement aux habitants leurs véritables intentions. Voilà ce qui nous pose problème ! La question pour nous n’est pas de « sauver le soldat Kennedy » et ses proches. Par contre nous voulons que les Vitriots puissent avoir confiance en leur maire. Que le premier magistrat de la ville soit une personne franche et honnête…Même quand on est en désaccord avec ses idées. Il n’a jamais été question d’un quelconque accord entre Vitry en mieux et M. Kennedy Que personne ne vienne prétendre, d’aucune manière, que c’est la crainte d’une alliance entre Jean-Claude Kennedy et la liste écologiste, sociale et citoyenne Vitry en Mieux qui serait la cause d’un tel putsch. La ficelle est un peu grosse ! Cette rumeur n’est qu’un mensonge de plus des partisans de M. Bell’Lloch pour justifier l’injustifiable. Il n’a jamais été question d’un tel accord ! Pour toutes ces raisons, de façon digne et pacifique, nous serons samedi sur le parvis de l'hôtel de ville à 9 heures. Avec les Vitriots, avec les élu-e-s de Vitry en Mieux, pour les soutenir dans leurs combats au Conseil municipal et demander au nouveau maire et à son équipe d'avoir l’honnêteté de démissionner et le courage de se présenter devant le suffrage universel.



  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.