top of page

Vous avez dit déontologie ?

Conseil Municipal du 15 mai 2024 : vote pour la nomination de la déontologue de la ville




Nous avons interrogé le Maire à plusieurs reprises sur le fait qu'il laissait dans ses fonctions d'adjoint M.Benbetka, alors qu’il a été condamné au pénal puis en appel et dont le recours en cassation a été rejeté ces derniers jours, condamnation liée à ses propos diffamatoires et mensongers à l’égard de notre collègue Jacques Perreux à qui nous réitérons notre profond soutien. M. Benbetka a aussi été condamné d’inéligibilité par le conseil d’Etat pour des irrégularités lors d’élections législatives.

Nous pensons que cela va à l’encontre des valeurs de dignité, de probité et d’intégrité qui prévalent aux fonctions d’élus. Nous pensons que déontologiquement il y a une rupture de confiance, dont il devrait prendre acte, au minimum en retirant les délégations de M. Benbetka.

Peine perdue, comme a tenté de se justifier M. Bell-Lloch : "On a regardé... d'autres villes ont maintenu les délégations de personnes condamnées"... oui bien sûr, Patrick Balkany est même resté longtemps maire de Levallois...

A Languidic, à Vimoutiers, à Outreau, à Menton, etc. la liste des villes où le contraire s'est produit est longue.

Nous avons donc désormais un adjoint au maire condamné, avec un casier judiciaire, sans que la municipalité ne semble gênée (comme une continuité dans le manque de moralité en politique de cette équipe !). Cela entache à nouveau la démocratie représentative de notre ville. Elle ne le mérite pas !

13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page