• sylvie

Vous avez dit démocratie ?

Mis à jour : mars 17

Question orale concernant l’expression des élus dans les supports de communication municipaux et les moyens de communication utilisés par le maire - Conseil municipal du 10 février

Lorsqu’en décembre dernier nous avons travaillé la nouvelle version du Règlement Intérieur du Conseil Municipal, en particulier l’article 20 concernant l’expression des élus dans les supports de communication municipaux, M Bell-Lloch nous a affirmé que tous les élus jouissaient du même accès aux moyens de communication de la ville.

Deux mois plus tard, nous avons pu constater qu’il n’en était rien. En pratique, les élus d’opposition ne sont jamais associés à la communication de la ville et n’ont aucun accès à ses supports de communication officiels (site Internet, diverses publications, pages officielles de la ville sur les réseaux sociaux). Les moyens d’expression de l’opposition se limitent au droit de publier un seul texte par mois dans le Vitry Mensuel. C’est tout ! Et dans ce même Mensuel, la page « vos élus » ne liste même pas l’ensemble du conseil municipal.

Ceci constitue une atteinte à la démocratie et aux valeurs de la République. En effaçant jusqu’à l’existence des élus, ce sont les citoyens qu’ils représentent qui sont méprisés, soit plus de la moitié de la population de notre ville.


Cette différence de traitement a été particulièrement visible pendant la période des fêtes de fin d’année : publications sur les réseaux sociaux lors de la remise du colis de fête aux retraités, envoi abondant de cartes de vœux par les élus de la majorité, vidéo des vœux du maire pour laquelle il a été fait appel à une agence de communication privée externe. Les messages visent à valoriser le maire et ses adjoints, les autres élus n’existent pas dans la communication officielle de la ville.

Nous avons deux questions :

  • M Bell-Lloch a-t-il l’intention de respecter la représentation démocratique en donnant accès aux élus d’opposition aux moyens de communication officiels de la ville ?

  • Pouvez-vous en toute transparence confirmer aux conseillers municipaux et à la population : (i) le nom de l’agence de communication à laquelle la ville a fait appel (ou les agences si elles sont plusieurs) pour s’occuper de la communication du maire ? (ii) si cette(ces) agence(s) a(ont) été choisie(s) à l’issue d’un appel d’offre ? (iii) quel est le coût total des services de cette(ces) agence(s) supporté par la ville depuis le 4 juillet 2020 ?