• sylvie

Stupéfaction au conseil municipal

Un post de Frédéric Bourdon au sujet du Conseil Municipal


La séance du conseil municipal de Vitry de ce mercredi 16 février est une fois de plus monté d’un cran dans l’agressivité, les menaces. C’est tout d’abord un adjoint au maire qui détourne nos propos pour faire croire que nous rendrions responsable les agents de la ville le manque de transparence que nous évoquons dans le cadre des consultations citoyennes. C’est ensuite au maire de nous menacer de poursuites judiciaires concernant ce que nous avons dit au sujet des graves irrégularités qui ont eu lieu dans un bureau de vote lors des élections départementales et sur lesquelles la justice a statué en notre faveur. Enfin au moment de présenter le rapport d’orientations budgétaires la maire adjointe met en cause le droit d’expression des conseillers municipaux. Des échanges vifs et tendus fusent entre des membres de la majorité et des conseillers municipaux d’opposition. La tension au sein de l’assemblée aurait pu s’arrêter là, mais en dehors des micros la situation dégénère. L’adjointe au maire va jusqu’à profèrer des menaces de mort. Ce que nous avons vécu lors de ce conseil est du jamais vu à Vitry et envoie un triste message aux citoyen.ne.s sur notre faculté à débattre dans des conditions sereines. Nous appelons au calme, à ce que les esprits se posent, pour que le débat des idées prévalent sur les animosités partisanes.



33 vues0 commentaire