Pour le relogement des résidents du Foyer Manouchian

Mis à jour : mars 17

Par Laurence Dexavary, élu.e du groupe Vitry en Mieux au Conseil Municipal de Vitry


Vendredi à 15 heures, malgré la pluie, nous étions deux cents personnes, résidents du foyer Manoukian, représentants d'autres résidences de l'adef, le MRAP, collectif des sans papiers de Vitry, syndicats solidaires, ainsi que des élu.e.s de la Fabrique Vitry en Mieux et de LFI et présence d'une figure incontournable des combats pour les droits sociaux Jean-Baptiste Eyraud du DAL, deux cents rassemblés pour le relogement de tous les résidents du Foyer. L'ADEF n'a pas daigné recevoir les représentants des foyers. Nous avons été empêchés d'entrer dans leur locaux. La mobilisation continue car les revendications sont nombreuses dont le relogement de tous les résidents de Manouchian avec ou sans bail, les loyers chers pour 9 m2, une salle commune qui ne peut pas recevoir de visites,.... et sans réponse ni de l'Etat, ni de l'ADEF, ni de la ville !!!


En octobre déjà, notre groupe au Conseil Municipal interpellait le maire de Vitry. Voici la question orale que j'avais posée alors.

Nous nous réjouissons que le foyer Manouchian fasse enfin l'objet d'une opération d'humanisation par sa démolition et reconstruction en place du dispositif actuel. En effet construit il y a plus de 50 ans, les conditions de vie se sont dégradées pour y devenir indignes. La communication sur ce projet est très opaque depuis plusieurs années et les questionnements toujours sans réponses. Voilà pourquoi nous les réitérons ici :


1/ 520 logements sont prévus. 516 résidents sont actuellement titulaires d'un bail semble t il. Or la typologie a évolué dans ces nouvelles résidences sociales, puisqu'elles seront accessibles à des femmes et hommes isolés, des couples sans enfant et familles monoparentales. On en déduit donc que les 516 résidents isolés recensés ne pourront accéder aux résidences sociales. Combien pourront y être reloger ? Qu'en est-il des autres?


2/ La ville est réservataire sur sur 61 logements. À quelle seront ils destinés ? Comment seront ils attribués et sur quels critères ? Sachant que nous ne cessons depuis des années .d'interpeller sur l'opacité des critères d'attribution des logements a Vitry. Il est temps de clarifier ces critères et de mettre en place une commission indépendante qui garantira l'équité dans l'accès au logement social.


3/Nous savons que le foyer actuel est en situation de surpopulation 800 a 1000, c'est l'estimation. Que va t il advenir de ceux qui ne sont pas titulaires de baux?


4/ Comment vont être accompagnées toutes ces personnes? ADEF a t il les capacités et moyens de le faire? Adef mène un projet similaire à Thiais où il s'agit de reloger aussi 500 personnes non sans difficultés .


5/ La livraison est prévue pour septembre 2030. Or les travaux ne semblent pas terminés. Qu'en est il exactement ?


Toujours peu voir pas de réponses à ces questions. En attendant la mobilisation s'amplifie.


8 vues0 commentaire