• sylvie

Le conseil départemental en bref et en vidéos

Par Frédéric Bourdon


Trois sujets importants ont marqué le conseil départemental de ce jour.

Mes collègues Hélène Peccolo, Naïga Stefel et moi-même, sommes intervenu.e.s sur le projet de plantation de 50000 arbres durant les 6 prochaines années, la charte de la laïcité conditionnant le versement de subventions aux associations valdemarnaises et le plan de prévention sécurité départemental. Comment résumer en quelques mots nos interventions ?












50000 arbres c’est un bon début, mais en deçà de la cible à atteindre. La place de la nature en ville est essentielle pour y vivre dans un cadre plus doux mais aussi pour mieux respirer et pour protéger nos sols et la biodiversité. En plantant un arbre à chaque naissance nous aurions pu viser un objectif de 120000 arbres sur le mandat tout un créant un lien symbolique mais fort entre l’humain et le végétal ! Des villes (comme Vitry) sont particulièrement carencées et le Département peut pousser à la plantation d’arbres dans les zones où elle a des leviers d’action (cf. ZAC des Ardoines ou construction de bâti dont elle garantit l’emprunt). Sur la charte de laïcité : pourquoi surenchérir sur la loi contre les séparatismes et chercher à soupçonner le monde associatif ! Nous avons soutenu l’avis de la Commission nationale consultative des droits de l’homme demandant l’abandon d’une telle démarche à l’échelle nationale, et en le reprenant à notre compte pour cette charte départementale. La laïcité est un extraordinaire outil de liberté, et ne doit pas être utilisée à des fins de contrôle. Enfin sur les orientations du Pacte départemental de prévention et de sécurité qui prônent le « toujours tout sécuritaire », nous déplorons que la prévention soit le grand absent du rapport présenté au conseil. Si les questions de sécurité sont un enjeu dont on doit s’occuper, on ne peut oublier l’importance des actions de prévention : l’éducatif, l’accompagnement et la médiation qui jouent un rôle central dans ce type de dispositif : nous serons donc attentif au travail mené par les brigades créées par le nouvel exécutif. On sait combien il est nécessaire que les actions de prévention soient développées pour répondre aux attentes des Valdemarnais.e.s. Par ailleurs, nous aurions souhaité que ce rapport présente une orientation forte sur la lutte contre les discriminations au sens large afin de n’oublier aucune victime.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout