top of page

La majorité municipale se moque de la sécurité des Vitriots !

Tribune de Karen Degouve, conseillère municipale



La sécurité est d’abord une compétence de l’Etat, qui à Vitry doit investir dans un commissariat digne d’une ville de près de 100 000 habitants. Mais la municipalité a un rôle complémentaire à jouer. Sécurité publique, prévention de la délinquance, tranquillité des habitants devraient être des priorités absolues de la nouvelle équipe. Est-ce le cas ? Certainement pas à en juger par les décisions récentes, prises sans aucune concertation ni transparence.

La Police Municipale, dont le rôle complémentaire de la police nationale est essentiel pour lutter contre l’insécurité au quotidien, est en danger. Victimes d’une opération de déstabilisation interne selon nos informations, le chef du service et plusieurs agents professionnels sont démissionnaires. Ils ne seront pas remplacés, l’effectif passerait de 25 à 9 agents début 2021 (hors ASVP). La brigade canine et les patrouilles de proximité sont abandonnées.

La vidéoprotection, réclamée par nombre de Vitriots et commerçants, et dont le déploiement dans quelques lieux publics stratégiques avait été décidé pendant la précédente mandature pour lutter contre les dépôts sauvages, ne sera finalement pas mise en œuvre. Les investissements en caméras et matériel du Centre de Supervision Urbain déjà installés ne serviront à rien.


30 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page