• sylvie

Communiqué de presse de Sandra Regol et Anissa Tibah

Mis à jour : août 30

Sandra Regol, secrétaire nationale adjointe d’Europe Ecologie Les Verts, et Anissa Tibah, membre de la Fabrique - Vitry en Mieux, candidates à la députation sur la 9e circonscription du Val-de-Marne.



Des gilets jaunes aux marches pour le climat en passant par les mobilisations antiracistes et féministes, la volonté d’un changement pollinise la France. Poussé par la jeunesse, elle gagne les rues et progressivement les esprits.

Sur ce terreau de questionnements, la crise sanitaire a eu un effet d’amplification en montrant à quel point nos modes de vie, de consommation, de production et d’échange doivent être revus de toute urgence, afin de privilégier -enfin- la santé, la sûreté et le bien-être des habitant.es, la reconnaissance de la planète comme notre maison commune et le respect des autres espèces vivantes.

Les élections municipales ont été couronnées de succès pour les écologistes. Malgré la violence, malgré les attaques, ces élections ont permis l’émergence d’une nouvelle génération de maires écologistes. Mais ce n’est qu’un début. Sur Vitry, c’est au sein même du conseil municipal, à l’occasion du « 3e tour » qu’une autre forme de violence s’est invitée, celle qui déjoue le sens du vote citoyen.

Il nous reste moins de 10 ans pour mettre en place des politiques de résistance et de résilience face au réchauffement climatique. Ce constat scientifique nous donne une responsabilité accrue et nous pousse à nous dépasser. Rassembler les forces écologistes pour dépasser les querelles et poursuivre à l’Assemblée Nationale le combat de la transition écologique est le choix que nous faisons.

Parce qu’il n’y a pas d’écologie sans écologistes, cette législative partielle doit permettre de relayer la demande de transformation sociale et environnementale qui émerge de la société en envoyant des écologistes à l’Assemblée. Il y a urgence à y porter des solutions locales et nationales sur l'alimentation, après la déception de la loi Egalim et les tensions d'accès à une alimentation saine, locale et accessible pendant le confinement ; sur les transports qui ne correspondent pas assez aux flux de déplacements et aux besoins de la circonscription ; sur l'emplois avec la nécessité de créer des emplois locaux et non-délocalisables, ceux de la transition face aux licenciements des gouvernements Macron. En un mot : des solutions pour une écologie sociale et tournée vers la jeunesse.

Pour répondre à ces enjeux, il fallait un binôme à l’image de la représentation nationale et de l’ancrage local. Sandra Regol et Anissa Tibah incarnent cette complémentarité nécessaire pour acter la transition écologique, dans nos communes d'Alfortville et Vitry et dans le pays, et porter un idéal de justice sociale et environnementale pour toutes et tous. Elles porteront les couleurs et les valeurs de l’écologie pour la législative partielle de la 9e circonscription du Val-de-Marne les 20 et 27 septembre.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.