• sylvie

APPEL à créer des collectifs municipaux de l’eau publique dans le territoire du Grand Orly Seine

L'eau est un bien commun. A chaque fois que les communes ont repris la gestion de l'eau en rompant avec Veolia, Suez ou La Saur, elles ont pu baisser la facture de l'eau pour les usagers en améliorant le service public. En moyenne, la baisse du tarif est de 10 % selon la Cour des comptes. Elle peut atteindre 20 à 30 %.

Créer une régie publique de l’eau permettra également de décider des investissements, de la politique tarifaire (tarification différenciée selon les usages et sociale etc.), de garantir l’accès aux populations les plus démunies, d’inclure les associations et citoyens à la gestion de l’eau potable... En privilégiant un usage raisonné et par un meilleur entretien des réseaux, les régies publiques préservent la ressource en eau. Passer à la régie publique de l’eau est donc un enjeu démocratique, environnemental et social de première importance !

9 communes du territoire Grand Orly Seine Bièvre (GOSB - EPT 12) ont décidé d'étudier la reprise en régie publique de la distribution de l'eau. Il s'agit d'Arcueil, de Gentilly, du Kremlin-Bicêtre, d’Ivry sur Seine, de Cachan, de Chevilly-Larue, de Orly, de Vitry sur Seine et de Fresnes. Par ailleurs 2 communes - Villejuif et Choisy-le-Roi, sont dans une situation particulière. L’ancien maire de Villejuif a décidé l'adhésion au SEDIF (syndicat des Eaux d’Ile-de-France) sans consulter le conseil municipal, alors que la nouvelle majorité est pour le passage en régie publique. Le maire de Choisy-le-Roi a fait campagne avec l'engagement de passer en régie publique et est depuis revenu sur cet engagement ! Par ailleurs, d’autres communes du territoire (en Essonne notamment) verront dans les années à venir leur contrat de délégation de service public avec Suez arriver à échéance.

La convention de gestion provisoire de la fourniture d'eau potable, qui lie l’EPT 12 au SEDIF (étant lié par une DSP avec Veolia) était censée prendre fin le 31 décembre 2020. Le conseil de territoire du GOSB réuni le vendredi 27 novembre 2020 n'a pas voté la ré-adhésion au SEDIF et par contre a voté un vœu demandant le prolongement de la convention pour approfondir la mise en place d'une régie publique de l'eau, les conditions de sortie d’approvisionnement en eau et de relations avec le SEDIF et consulter la population. Le SEDIF dirigé par Mr Santini a refusé. Le conflit est donc ouvert.

Pour soutenir l'action des élu.e.s, deux visio-conférences le 24 novembre et le 5 décembre 2020 ont réuni plusieurs dizaines de personnes – élu.e.s, militant.e.s d'association et de partis. Il a alors été décidé :

· De mettre en place dans les communes de l’EPT 12 et en priorité dans les communes envisageant de passer en régie publique (Arcueil, Gentilly, le Kremlin-Bicêtre, Ivry, Cachan, Chevilly-Larue, Orly, Vitry et Fresnes) mais aussi Villejuif et Choisy-le-Roi des collectifs par commune et une coordination. La coordination s’appellera "Coordination Eau publique Grand Orly Seine Bièvre" et les collectifs par ville "Collectif eau publique (nom de la commune)".

Ces collectifs ont vocation à réunir toutes les personnes partisanes de l'eau bien commun, membres ou non d'associations, syndicats, partis politiques, membres de conseil communal,... en étant attentifs à élargir au maximum. Ces collectifs auront en charge l'information et la mobilisation des habitant.e.s et le lien avec les élu.e.s du territoire pour soutenir la création d’une régie publique.

Autour du 22 mars, journée mondiale de l'eau, organisation du "printemps de l'eau", un festival grand public comprenant des initiatives d'associations locales (la Coordination EAU IDF pourra fournir des ressources: expos, vidéos, intervenant.es) et un grand débat par jour du 22 au 26 mars, en présentiel si possible en visioconférence sinon. L'interpellation des candidat.e.s aux élections départementales et régionales au deuxième trimestre - pour qu'ils et elles se positionnent sur la création d'une régie publique territoriale – en sera une deuxième. Fin septembre 2021, le conseil de territoire aura à prendre la décision de créer ou non une régie publique. Auparavant, les 9 villes concernées auront à se prononcer sur leur souhait de rejoindre ou non la régie.

· D’élaborer avec les collectifs municipaux des moyens d’information et de communication : textes explicatifs, accès à des formations, des tracts, des affiches, des propositions pour les échéances telles que la Journée mondiale de l'eau, les élections régionale et départementale et tout autre document et outil que les collectifs souhaiteraient réaliser.


Citoyen.ne.s, militant.e.s dans les associations, les partis et les syndicats, favorable à l’eau publique, nous avons appelons à construire des collectifs municipaux de l’eau publique dans vos communes en contactant le plus grand nombre de personnes possible qui appuient cette mobilisation, en créant une adresse mail de contact et en organisant d’ores et déjà vos réunions.


Une première réunion générale de la Coordination Eau publique Grand Orly Seine Bièvre se tiendra le jeudi 25 février à 18h30 par visio-conférence : lien de la visio


Pour la coordination Eau publique Grand Orly Seine Bièvre

Joël Josso, trésorier de la Coordination Eau Ile-de-France, Villeneuve-le-Roi

Daniel Hofnung, co-président de la Coordination Eau Ile-de-France, référent ATTAC d’Ivry-sur-Seine

Edith Félix, co-présidente de la Coordination Eau Ile-de-France

Gilles Lemaire, coordination Eau-Ile-de-France Kremlin-Bicêtre

Frédéric Bourdon, conseiller municipal de Vitry-sur-Seine

Sylvain Mailler, conseiller municipal de Chevilly-Larue

Florence Ait Salah, conseillère municipale d’Orly




75 vues0 commentaire
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par La Fabrique - Vitry en Mieux.